Francesca Guerrier, artiste, céramiste

15 mai 2011

Donner à voir

Ce blog est une ébauche de site pour donner à voir le travail de Francesca Guerrier.

Il existe sur Internet quelques présentations parcellaires de son travail qui sont réunies ici.

Des documents originaux témoignant de son univers viendront prochainement enrichir ce blog.

 

IMG_4354

 

Posté par fonetiks à 11:38 - Commentaires [2] - Permalien [#]


Diocèse de Valence

http://catholique-valence.cef.fr/L-oeuvre-prophetique-de-Francesca,3809.html

 

 

Guerrier3

 

L’oeuvre prophétique de Francesca Guerrier

L’oeuvre de Francesca Guerrier est prophétique en ceci qu’elle dénonce la barbarie et magnifie la beauté du monde. Mais peut-être aussi parce qu’elle nous fait passer sans cesse du sacré au profane, du visible à l’invisible, du simple au merveilleux. Entrons ainsi dans l’univers généreux de cet artiste contemporain qui nous invite à la contemplation.

 

Une création diversifiée, un même esprit de sobriété

Après avoir enseigné le dessin pendant quelques années, Francesca Guerrier se tourne alors vers la céramique. Elle travaille des dalles de lave émaillée et fabrique des plats qu’elle illustre avec des chevaux, poissons et oiseaux. Puis, elle réalise des sculptures qui représentent des visages et toutes sortes d’objet, dont les “formes galets”, des pièces uniques de couleur blanche réchampies de noir. Ces figures abstraites aux lignes si élégantes évoquent la solitude, la paix ou encore le pardon. Et c’est tout naturellement que Francesca se consacre depuis quelques années à la peinture biblique.


L’humanité mise à nue

De la Genèse à l’Apocalypse, les peintures de Francesca Guerrier expriment un profond dépouillement. Peu de couleurs, un graphisme épuré et des visages aux traits simplifiés. Cette sobriété conduit à l’essentiel, vers une vérité plus universelle, là où tous les hommes se ressemblent et se rassemblent. Beaucoup d’humanité et de fraternité chez cette femme généreuse et toujours en révolte contre ce qui abaisse l’homme. Ainsi, sa méditation sur le Christ en croix devient un cri qui rejoint les peurs, angoisses et souffrances de chacun. Le plus sacré nous mène au coeur d’une humanité déchirée et, en même temps, l’oeuvre de Francesca Guerrier demeure un bel hommage au monde.

 

Le pouvoir de s’émerveiller

Contempler le monde, c’est aussi le fait de s’émouvoir devant les choses les plus simples et de nous élever intérieurement à partir du quotidien. “Se laisser pénétrer jusqu’au vertige par la beauté du ciel étoilé. Aimer la terre et le vent, l’arbre et l’oiseau. S’émerveiller devant un galet roulé par la mer.” Telle est l’invitation lancée par Francesca Guerrier dont l’oeuvre nous empêche de tourner en rond et propose un étonnement permanent.

 

P. Eric MANGIN
Art, Culture et Foi

 

Guerrier4

 

Posté par fonetiks à 11:57 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Agence Nationale pour les Arts sacrés

http://www.anas-evry.org/index.php?option=com_content&view=article&id=18:de-la-genese-a-lapocalypse&catid=2:les-expositions&Itemid=3

 

FRANCESCA GUERRIER
Née à Rome Francesca Guerrier débute ses études à Paris dans l'environnement artistique du travail de son père : le peintre Francis Montanier. Après ses études d'histoire de l'Art et d'Archéologie, elle débute sa carrière de professeur de dessin dans les Ecoles de la ville de Paris. Elle manifeste son attirance pour le dessin, la gravure au burin, enfin la céramique qui deviendra son activité majeure.

Elle prend volontiers pour sujets les TEXTES BIBLIQUES. L'Art Sacré restera sa vocation. Elle l'explorera tout au long de sa carrière. Cet engagement pour une permanence de l'Art Sacré, rejoint en ligne directe l'expression des artistes des périodes romane et gothique dont le souci principal était de gagner le spirituel, au travers d'une oeuvre essentiellement visuelle.

Francesca Guerrier a été retenue pour de grandes réalisations architecturales.
Entre autres :
La Courneuve (groupe scolaire)
St Denis (piscine municipale )
Eglises de St Marcel et Ste Hélène à Paris(Chemin de Croix et personnages sacrés.)

Pourquoi faire de l'art sacré ?
Francesca Guerrier répond :
« Pour ce faire, j'ai tenté non de représenter mais plutôt d'évoquer une série de grands personnages. Non des saints de Légende Dorée avec leurs attributs traditionnels mais des hommes et des femmes avec leur caractère propre, leurs qualités et leurs défauts, en marche vers Dieu, hors du temps, à leur façon. Chaque personnage évoque une certaine forme de spiritualité, une approche particulière du Sacré ?

Autre idée(?) ne pas opposer l'Univers visible et le Divin. Je ne pense pas qu'il y ait vraiment de barrière entre le Sacré et le profane, si l'on se situe dans le plus vrai de nous-mêmes qui donne vie aux symboles.
La recherche de la Paix de la Liberté sont des formes de montée vers Dieu.

La Paix, j'ai voulu l'exprimer comme l'accord de l'homme avec l'Arbre, signe de la germination de la terre et de la Vie. Cela m'amène à évoquer les deux thèmes si étroitement liés qu'ils n'en font qu'un : Mort et Résurrection. Résurrection à travers la souffrance et la Mort.. Par delà la Mort, la Vie. »

 

Guerrier5

Posté par fonetiks à 12:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Eglise Saint Marcel

http://patrimap.paris.fr/fr-FR/curiosities/1930-eglise-saint-marcel?format=iphone&lat=LATITUDE&lng=LONGITUDE

 

Église Saint-Marcel

Ajouté par Mairie de Paris

- Francesca Guerrier, lave émaillée, 1962-1963
Par l’intermédiaire de son amie Isabelle Rouault, auteur des cartons de vitraux des chapelles, Francesca Guerrier est mise en relation en 1966 avec le clergé de l’église Saint-Marcel en cours de construction. Le conseil de fabrique lui achète alors les 15 stations d’un chemin de croix qu’elle avait d’abord conçu pour une église de Saint-Germain-en-Laye (et exposé à la Galerie Simone Badinier à Paris). Son souci de dépouillement rejoint l’austérité de l’architecture de béton dessinée par Daniel Michelin dans la lignée de Vatican II.
Du refus de l’effet découle le choix d’un trait épais et épuré, profondément incisé dans la matière, de grandes masses cloisonnées et d’aplats de couleurs choisies dans une palette réduite et sobre (des bleus, des mauves, des gris). Le format carré et le cadrage très resserré sur les protagonistes situés dans des paysages à peine évoqués soulignent la rigueur de l’épreuve christique. Tout jusqu’aux chiffres et aux croix semble malmené par le cadre, dans une mise en page qui évoque les chemins de croix sculptés dans les années Trente par Delamarre à Saint-Antoine-de-Padoue et par Bouchard à Saint-Léon. Cette gravité est tempérée par les bulles d’air, la brillance des émaux et la profondeur des teintes qui adoucissent la rigidité du cadre et le tranchant des lignes. Le choix de la lave émaillée s’explique par sa grande résistance et par le goût de l’artiste pour les arts du feu. Par là elle renouvelle les essais de peinture à l’émail sur lave qui avaient abouti en 1830 à la mise au point du procédé par le chimiste Mortelèque.

Adresse

80, boulevard de l’Hôpital 75013 Paris - France

 

DETAIL_TETstmarcel_vertical_block

Posté par fonetiks à 12:06 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Biographie 1

http://www.galerie-creation.com/raymond-guerrier-peintre-r-199101.htm

 

GUERRIER Francesca

BIOGRAPHIE

 

Francesca Guerrier, fille du peintre Francis Montagnier, étudie l’histoire de l’art et d’archéologie de 1945 à 1947, puis enseigne le dessin dans les écoles parisiennes.

Parallèlement, elle apprend la céramique chez Guidette Carbonell à Meudon.

En 1961, épouse le peintre Raymond Guerrier, et s’installe en Provence.

Elle se spécialise dans les décors muraux sur plaques de lave, et travaille pour des édifices publics :
- 1967-1969 : chemin de Croix et Personnages sacrés pour l’Eglise Saint-Marcel à Paris XIII°

- 1972 : piscine de la ville de Saint-Denis
- 1973 : chemin de Croix pour l’Eglise Sainte-Hélène.
- 1974 : Façade d’un groupe scolaire de La Courneuve : «Fraternité» (25 m2)

Nombreuses expositions pour ses dessins, gouaches, tapisseries, huiles et céramiques, dont la Biennale de Vallauris en  1976-78-80-82.1998, parution d’un livre sur ses «Peintures Bibliques», aux
Editions du Cerf.

Posté par fonetiks à 12:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]

24 mai 2011

de Bertrand

J'ai eu la chance de connaître Francesca Guerrier lors de nombreux séjours à Eygalières. En répondant à son invitation à venir travailler dans son atelier, je suis entré dans son univers de création que j'ai appris à découvrir avec le temps et qui a suscité chez moi une insatiable curiosité.

Francesca, si généreuse, m'a raconté, montré, prêté de nombreuses pièces de son travail. Elle m'a aussi confectionné deux merveilleux albums élaborés autour de ses croquis de voyage dont la puissance des traits m'avaient tant frappée, et que je regarde souvent. Je suis toujours reparti de chez elle avec quelque chose dans les mains en plus des merveilleux moments passés à travailler.

Francesca m'a laissé me servir de ses couleurs, ses dessins, ses "maquettes"... Dans la terre et en céramique (et même en bois), j'ai pris beaucoup de plaisir à reproduire ses pièces, modeler ses dessins, tentant d'approcher ses lignes, ses formes. J'ai partagé avec elle mes essais qu'elle a toujours encouragés et qui nous ont permis un échange encore plus fort.

En juin 2010, Francesca a gravé sur un CD des photos de ses oeuvres qui pourraient alimenter mon plaisir. C'est de ce CD que je tire les images que je mets sur le site.

 

Visages 2009

Dans l'atelier de Francesca se trouve une étagère sur laquelle sont rangées quantité de petites têtes de 15 cm de hauteur environ, soit en terre cuite, soit peintes ou émaillées. Ce sont des maquettes miniatures de pièces d'une cinquantaine de centimètres que Francesca a réalisé depuis de nombreuses années.

Guerrier2_copie

En 2009, Francesca a produit plusieurs grandes têtes, présentées ci-dessous, en terre chamottée, lissée par endroits, avant cuisson. Ces pièces ont ensuite été émaillées d'un blanc écru très particulier.

 

Cliquer pour agrandir

Christ

CHRIST_01_

 

L'homme, La femme

L_HOMM_ET_LA_FEMME_03_

 

La Sérénité

SERENITE_04_

 

Le four de terre

P1010001

 

Le four d'émail

Le_Four_3

Posté par fonetiks à 16:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]

26 mai 2011

de Jeanne Guerrier

Magnifique dessin que j'adore...

dessinKika

 

Posté par fonetiks à 08:51 - Commentaires [0] - Permalien [#]

31 mai 2011

Critique

http://www.protestantismeetimages.com/Peintures-bibliques.html

Peintures bibliques Guerrier5

Auteur : Francesca GUERRIER

Il s’agit d’un très beau livre d’art biblique, comme le Cerf s’offre parfois le luxe d’en publier. On découvre le style du peintre, influencé par le cubisme et l’abstraction géométrique. On ne peut pas ne pas penser à Albert Gleizes, dont l’artiste semble être un disciple, tant spirituellement que plastiquement. Du point de vue de l’iconographie biblique, on apprécie que des scènes plutôt peu représentées aient inspiré l’artiste (par ex. « la quête de la Sulamite » dans le Cantique des Cantiques, trois Psaumes, ou encore « Osée pardonne à la femme infidèle). L’AT est plutôt bien représenté, avec 28 tableaux, contre 13 tableaux pour les Evangiles, et 10 pour les Actes, les Epîtres et l’Apocalypse.

Cela dit, on reste sur notre faim. D’une part, parce que l’on ne sait rien du peintre. Aucune indication ne nous est donnée, si sur son oeuvre, ni sur sa personne. Les seuls textes qui accompagnent les tableaux sont des extraits de textes bibliques. Ni introduction, ni conclusion ne viennent compléter cette présentation. Ensuite, le style de l’a. pèche par un défaut de répétition : toujours les mêmes formes géométiques, les mêmes couleurs sombres, les mêmes personnages stylisés.

Il existe toutefois tellement peu de peintures bibliques contemporaines qu’on est heureux d’avoir à la disposition cet exemple, qui nous montre qu’il n’y a pas que Lindegaard à avoir représenté les récits bibliques en images.

Posté par fonetiks à 18:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Vase

http://www.artnet.fr/artists/lotdetailpage.aspx?lot_id=5B62FAB3D495E209DF43001F021AF176

 

picture

Posté par fonetiks à 18:14 - Commentaires [0] - Permalien [#]